Quelles sont les préoccupations des moins de 35 ans en matière d’emploi ?

Le baromètre Domplus Groupe avec BVA qui évalue chaque année, depuis 2 ans, les préoccupations des moins de 35 ans en matière d’emploi nous montre que 8 jeunes sur 10 considèrent que réussir sa vie professionnelle est compliqué aujourd'hui. L’enquête menée du 14 au 19 janvier dernier met en exergue que ressources financières et carrière professionnelle restent au cœur des préoccupations quotidiennes des moins de 35 ans en 2019 (respectivement 85% et 80% des jeunes interrogés, chiffres similaires à l’année dernière). Réussir sa carrière est compliqué, y compris pour 79% des jeunes actifs répondants au questionnaire.  L’ambiance générale dans les équipes de travail (49% des répondants, +2 pts par rapport à 2018) est le 1er item cité s’agissant de leurs attentes à l’égard des entreprises suivi par la possibilité de progression (42%, +1 pt).  Contre toutes idées reçues, les millennials sont engagés au sein de leur entreprise (66% des jeunes actifs) . Cette nouvelle édition du baromètre fait apparaître que, contre toutes idées reçues, les millennials ont bien le sens de l’engagement. « Le lien au travail n’est pas rompu, il prend juste de nouvelles formes et il est conditionné à de nouvelles exigences » explique Arnaud Vallin de Domplus groupe. D’ailleurs, plus de 30% d’entre eux se rendent à leur travail malgré un arrêt de travail (27%) voire posent un jour de congé (6%). Une génération prête à s’engager si toutefois l’entreprise répond à ses attentes 29% des moins de 35 ans attendent de leur entreprise qu’elle comprenne leurs contraintes personnelles (+ 5 pts par rapport à 2018). Concernant l’équilibre vie privée vie professionnelle, si les ¾ des jeunes actifs en emploi estiment réussir à concilier vie privée vie professionnelle, 22% n’y parviennent pas de manière satisfaisante. Parmi les jeunes ne parvenant pas à concilier vie privée et vie professionnelle, 90% d’entre eux indiquent que leurs difficultés à concilier vie privée et vie professionnelle sont majoritairement liées à leur travail (contre 26% à leur vie privée). 
54% des jeunes en emploi effectuent des tâches personnelles durant leur travail et 47% des tâches professionnelles en dehors de leur temps de travail. Enfin, 45% d’entre eux ont le sentiment que leurs préoccupations personnelles impactent leur concentration au travail.  D’ailleurs lorsque l’on demande aux moins de 35 ans en emploi s’ils ont le sentiment que leur entreprise prend bien en considération le poids de leurs contraintes personnelles, ils sont 40% à répondre négativement. Une forte attente de services dans le domaine de la santé (81%) S’agissant des services attendus des entreprises, les millennials plébiscitent majoritairement des services pour préserver leur santé (81%) ou pour les aider à concilier vie professionnelle et vie privée (60%) voire, encore en lien avec la santé, pour des besoins de soutien moral ou psychologique (59%).

Méthodologie de l’enquête Enquête réalisée par Internet auprès d’un échantillon de 1 000 Français représentatif de la population française âgé de moins de 35 ans, dont 729 jeunes actifs en emploi, interrogés du 14 au 19 janvier. 
Source : BVA